dimanche 7 juin 2009

La France championne d'Europe

Si vous vous être promené dans le centre de Nantes récemment, peut-être avez vous aperçu cette affiche rappelant les mauvaises performances de notre pays en Europe. Nous aurions pu y ajouter "Champion de la dette publique", "Champion du nombre d'élus et d'administrations"... Cependant, une affiche n'y aurait pas suffi.

L'affiche "Champions d'Europe" est la dernière d'une série destinée à faire réagir les Français dans le cadre des élections européennes. Les deux premières leur demandaient : "Qui veut libérer le plombier polonais ?" et "Pax americana ou Pax europeana ?".

Toutes renvoient vers un site http://www.championsdeurope.eu/ regroupant des articles de fond, et des petits divertissements afin de valoriser l'image européenne.

En effet, celle-ci ne sort pas grandi des élections européennes. Réputées pour ne pas intéresser les Français, le scrutin a surtout souffert d'une campagne électorale particulièrement terne où la plupart des partis politiques ont surtout profité de l'occasion pour s'étriper sur les enjeux nationaux.

Le Parti Libéral Démocrate, jeune formation politique, n'a malheureusement pas pu dégager assez de financement pour présenter des listes. Néanmoins, à travers cette campagne d'affiches et ce site, nous avons voulu rappeler notre implication et notre attachement au débat européen.

Certains partis de gauche ont pris la confortable habitude de hurler sur les méfaits de "l'Europe libérale". En tant que libéraux, nous nous demandons toujours de quoi ils parlent, surtout en France où le modèle social est toujours aussi sclérosé.

Alors que Nicolas Sarkozy nous promettait alors un marché du travail vraiment flexible et une baisse de la pression fiscale. Le code du travail s'est épaissi et nous avons eu droit à 21 nouveaux impôts à côté du "bouclier fiscal".

Bref, le libéralisme supposé de l'Europe apparaît davantage comme un fantasme, un slogan facile pour certains partis politiques qui cache surtout leur absence de propositions constructives.

Et puis, comment peut-on être contre la liberté ? Pourtant c'est cette même défense des libertés qui est au coeur du programme des libéraux contre les étatistes qui veulent se mêler de tout, nous obliger à payer des services inefficaces, condamner nos mauvaises habitudes comme si nous étions des êtres irresponsables, choisir à notre place l'éducation de nos enfants...

Les partis qui condamnent le plus fortement les libéraux sont toujours ceux qui veulent imposer le plus de contraintes aux individus soit par conviction, soit par bêtise. Malheureusement, les choix qu'ils nous imposent sont irrémédiablement ceux qui conduisent notre pays à la place qu'il occupe : Champions d'Europe !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire