vendredi 15 février 2013

Didier Migaud, membre d’honneur du PLD



Communiqué de Presse du Parti Libéral Démocrate

©Pierre Verdy/AF
Didier Migaud, membre d’honneur du PLD !
 Sous la pression de deux rapports successifs de la Cour des comptes, le gouvernement a admis, hélas sans surprise, qu'il ne tiendrait pas son engagement de réduction du déficit à 3% du PIB. Persévérance dans la démarche, intégrité dans les propositions : le Parti Libéral Démocrate décerne à Didier Migaud, premier Président de la Cour des comptes, le titre de membre d’honneur.
 
Le rapport annuel de la Cour des comptes appelle sans ambiguïté à réduire les dépenses publiques. Collectivités locales, Sécurité Sociale, agences de l’Etat (Météo France, France Télévisions), et même administration centrale : les gisements d’économies sont identifiés, et des propositions concrètes avancées.  La Cour utilise même le mot, jusqu'alors tabou dans l'administration française, de « productivité ». Il n’y a donc pas de déterminisme : les socialistes les plus éclairés, une fois affranchis de l'allégeance au Parti, peuvent se montrer lucides.

Avant que les investisseurs internationaux ne se détournent de la dette française, le Parti Libéral Démocrate demande donc  au gouvernement d’engager d’urgence la baisse du niveau structurel des dépenses publiques. Il continuera de soutenir les personnalités politiques de tous bords qui dénoncent de façon constructive, et ferme, le consensus clientéliste qui paralyse notre pays.

Au siège du PLD, le 14/02/2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire