lundi 4 mars 2013

Agir contre le chômage en 4 mesures fortes.

Communiqué de presse du Parti Libéral Démocrate



Les 4 mesures choc du PLD contre le chômage
 
Le chômage est reparti brutalement à la hausse. La (très) mauvaise conjoncture économique ne suffit pas à expliquer une telle dégradation. Notre crise est celle d'un système. Elle impose de s’attaquer aux blocages du marché de l’emploi, et permettre aux entreprises et aux actifs les plus fragiles de tirer parti de la mondialisation. Le PLD déclare l’état d’urgence économique et propose 4 mesures choc contre le chômage.
 
  1. Simplifier le Code du Travail pour le rendre compréhensible par tous. Réduire notamment les entraves administratives et judiciaires au licenciement, principal frein à l'embauche de tous ceux qui ne trouvent plus d'emploi: jeunes, peu qualifiés, seniors.
  2. Abolir les 35 heures, en laissant employeurs et employés convenir ensemble de la meilleure combinaison entre temps de travail et rémunération, dans les limites européennes (48h).
  3. A l’image des pays du nord de l’Europe, où la précarité est moins fréquente que chez nous, supprimer le SMIC, et permettre aux salariés occupant des postes peu qualifiés de quitter leur employeur sans préavis s'ils trouvent mieux ailleurs.
  4. Diminuer  le coût du travail en retirant de la feuille de paye les 35 milliards de cotisations sociales destinées à la branche famille de la sécurité sociale. La politique familiale ne doit pas être financée par les salariés.
 
Le PLD réaffirme que seul un marché du travail libéré pourra redonner une chance durable aux exclus de l’emploi, sans pénaliser les salariés en place. Ces derniers, dans un contexte redevenu dynamique, pourront plus facilement quitter des situations qui leur déplaisent, et faire jouer la concurrence entre employeurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire