vendredi 10 mai 2013

Pour l'arrêt des subventions aux technologies dites "vertes"

PROGRAMME DU PLD : Proposition 10
 
Respecter la propriété pour protéger l'environnement.


Il n'y a pas de liberté sans responsabilité. 
Le respect du droit de propriété implique que tout pollueur rende des comptes à un juge et indemnise ses victimes, éventuellement dans le cadre d'actions collectives. 
Cette sollicitation de la responsabilité est plus efficace que l’approche réglementaire privilégiée aujourd’hui, car son élaboration fait l’objet de marchandages douteux. 
Le recours au règlement se limitera aux cas où des droits de propriété ne peuvent être délimités, comme par exemple sur l'air que nous respirons.

Le principe de précaution crée une grande insécurité juridique. 
Nous rétablirons celui de la responsabilité individuelle de l'inventeur pour trouver un meilleur équilibre entre la prise de risque nécessaire à la découverte de nouveaux procédés et l'indispensable prudence. 
Ces principes ont permis d’énormes progrès dans les siècles passés ; il convient de les conserver.

Nous mettrons fin aux subventions des technologies dites vertes, notamment à la production d’énergie éolienne et solaire. 
Leur bilan énergétique actuel est très discutable, les coûts assumés par le contribuable au profit de lobbys bien connectés sont choquants, et leur justification demande plus d’éclaircissements scientifiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire