lundi 7 octobre 2013

LIBÉRONS LE PRIX DU LIVRE


 
Les députés ont unanimement voté une loi qui interdit d’offrir l’envoi postal des livres achetés en ligne, ainsi que la remise de 5% dorénavant interdit sur le net. Les acheteurs de livres devront donc payer le prix fort pour leurs achats
Le PLD condamne cette démission intellectuelle des parlementaires qui affaiblissent le livre dans l’espoir (d'avance déçu) de ralentir le déclin d’une profession certes honorable, celle des libraires indépendants. 
Cette mesure illustre l’incompréhension totale par les parlementaires de l’évolution du comportement des lecteurs qui veulent le plus large choix au meilleur prix possible. 
Ce n’est pas en maintenant artificiellement le prix élevé des livres que nous inverserons la diminution du nombre de grands lecteurs.

Un livre est un bien comme les autres malgré sa dimension culturelle. Il est soumis aux mêmes évolutions des nouvelles technologies.  

Freiner les ventes en ligne en imposant des prix plancher, interdire les promotions et les envois offerts constituent un contresens historique
L’esprit du « prix unique du livre » est en train de tuer à petit feu la lecture, sans améliorer pour autant la position des libraires indépendants confrontés aux attentes nouvelles des lecteurs. 
Nous proposons de libérer complètement le prix des livres afin de dynamiser les ventes de livres par tous les réseaux et sur tous les supports. 
Et, le plus important, pour relancer la place de la lecture dans nos vies.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire