vendredi 1 novembre 2013

REDRESSONS NOTRE ASSURANCE MALADIE 

PAR LE LIBRE CHOIX DE L'ASSURANCE SANTE

31/10/2013 : Communiqué de presse du Parti Libéral Démocrate


                                 
 
Des milliers de frontaliers travaillant en Suisse et résidant en France ont manifesté à Pontarlier pour pouvoir continuer à s’assurer intégralement auprès d’une assurance santé privée, moins coûteuse et protégeant mieux que la sécurité sociale française. 
Ils sont 160.000 (sur 169.000 au total) à voir leur choix remis en cause par la Sécu qui souhaite les forcer à revenir vers elle. Pourtant, la remise en cause du monopole de l’assurance maladie a été décidée par les instances européennes.  
Le PLD appelle donc au remplacement du monopole actuel de la sécu par un cadre ouvrant à tous les Français le libre choix de leur assureur.
L’inquiétude croissante des Français concernant leur système de santé est légitime. 
L’augmentation régulières des cotisations sociales n’a cessé de dégrader leur pouvoir d’achat et de peser sur l’emploi en augmentant le coût du travail.  Les remboursements se sont dégradés, ce qui n’a pas freiné l’explosion des déficits. 
Enfin, la bureaucratisation du monopole de la sécu a entrainé une nette dégradation de notre système de santé, notamment à cause de l’arbitraire des conventions tarifaires et de l’absence de stratégie du secteur de la santé. 
La Sécu n’hésite d’ailleurs plus à se décharger (sans contrepartie) de ses obligations sur les mutuelles sans leur laisser jouer le rôle d’une assurance pleine et entière.
Le PLD défend la restructuration de notre système de santé par les organismes qui le financent. C’est pourquoi nous prônons l’ouverture de l’assurance maladie à la concurrence des mutuelles et des assurances dans un cadre assurant l’universalité de la couverture des soins essentiels. 
Nous proposons que chaque assuré puisse s’adresser à l’assurance de son choix pour bénéficier d’une couverture santé de base et plus seulement complémentaire.  Cette réforme a été mise en œuvre avec succès dans d’autres pays européens comme les Pays-Bas et la Suisse. 
Cette ouverture est la clef de toutes les autres améliorations du secteur de la santé : prévention active, articulation des grands acteurs de la santé, encadrement des protocoles de soin et suivi des médecins, conventions, maillage du territoire…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire