mercredi 25 juin 2014

OUI aux 3 jours de carence pour tout le monde ! ---

OUI A L'AMENDEMENT LEFEBVRE 
POUR 3 JOURS DE CARENCE DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Communiqué du 24/06/2014 
Un jour unique de carence avait été mis en place en 2011 avant d'être supprimé par la ministre Marylise Lebranchu en 2013. A la différence des salariés du secteur privé, un fonctionnaire restant chez lui pour congé maladie court ne subit aucun jour "de carence", c'est à dire sans rémunération (ou pris sur les congés). 
Cette décision électoraliste de l'actuelle majorité est contreproductive et inéquitable.
Ce seul jour de carence a fait chuter l’absentéisme de la fonction publique territoriale de 43% en 2012. Il devait rapporter au bas mot 180 millions d'euros par an d'économies. Ces gains sont perdus car l'absence de franchise constitue la meilleure incitation à rester chez soi en cas de maladie bénigne, voire de simple fatigue passagère. 
Tant que les premiers jours d’arrêt maladie seront payés, le recours à la facilité et les abus se multiplieront.
La suppression du jour de carence de la fonction publique est aussi une décision injuste. Pourquoi le secteur privé serait-il seul sujet à trois jours de carence tandis que le secteur public échapperait à cette logique de responsabilisation ? Certes, tous les salariés ne sont pas à la même enseigne. 
La Cour des comptes indique qu’entre 55% et 80% des salariés bénéficieraient de garanties complémentaires de nature souvent diverses : « couverture du délai de carence, maintien du salaire total ou partiel et de durée variable ». 
Mais la généralité reste celle des jours de carence.
C'est pourquoi le Parti Libéral Démocrate se félicite de l'amendement déposé en ce sens par le député Frédéric Lefebvre, et incite ses collègues députés à le voter.  
C'est une mesure de bon sens et de justice.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire