mardi 15 décembre 2015

  Le PLD a besoin de vous !


Notre formation a proposé aux électeurs de trois grandes régions une offre politique neuve, libérale. Christine Singer a fait une campagne époustouflante en Alsace Lorraine Champagne Ardenne sur le thème du référendum régional, largement repris par la presse locale. Si elle n'a pu la mener à son terme, les deux autres listes en Ile-de-France et en Auvergne Rhône Alpes ont attiré chacune des dizaines de milliers d'électeurs, autour notamment de la votation, de la concurrence dans les transports et de la réduction du nombre d'élus dans un contexte extrêmement difficile avec les attentats de novembre, l'Etat d'urgence et l'omerta médiatique sur nos idées... sans parler des dizaines de bureaux de vote qui ont égaré par "malchance" nos bulletins de vote.

Nous avons réussi à semer nos propositions libérales et récolté un premier succès auprès d'électeurs qui nous ont découverts et ont apprécié notre ligne. Ce scrutin important prépare ceux de 2017.

Aujourd'hui, nous avons besoin de votre aide pour poursuivre le combat dans de bonnes conditions. Face aux grands partis qui verrouillent le pouvoir, tous financés par des fonds publics pour l'essentiel, nous ne vivons que de vos adhésions et de vos dons. Sans vous, nous n'aurions pu mener les batailles passées. Sans vous, nous ne pourrons mener celles de demain.

Vos dons ne vous coûtent que 34% de leur montant. Chaque versement par chèque (à l'ordre de l'AFPLD adressés au PLD, 5 rue du Mail 75002 Paris) ou en ligne (lien) donne droit à une réduction de 66% du don de l'impôt sur le revenu 2015 :
                                        

A quinze jours de la fin de l'année fiscale 2015, soutenez les efforts de nos - et vos - candidats, des militants et de tous ceux qui croient indispensable d'assurer la relève. Soutenez vos propres convictions ! 



Faites un don, cela ne vous prendre qu'une minute et quelques clics.



"Nous sommes libéraux parce que nous aimons la liberté".

Merci de votre soutien, je vous souhaite à tous d'excellentes fêtes de fin d'année,

Aurélien Véron
Président

mercredi 9 décembre 2015

Crise de régime ?

Au soir du premier tour, le premier parti de France sont les abstentionnistes. Le deuxième est un agglomérat de Français en colère qui ne trouveront pas dans leur choix les réponses à leurs questions.

Plus que jamais, le pays crie son envie de renouveler les politiques et de changer leurs pratiques. Devant ce champ de ruines, les partis traditionnels reculent massivement. Leur déni illustre définitivement leur incapacité à se remettre en question.

Pour cette première étape, la plate-forme Aux Urnes Citoyens arrive en tête des mouvements citoyens avec 24.000 voix en Ile-de-France et 100% Démocrates avec 40.000 dans l'immense région d'Auvergne Rhône Alpes.
Le moment est venu d’ouvrir un nouveau chemin. Nous appelons les citoyens et leurs mouvements à s’engager et à se fédérer autour d’un projet neuf à construire ensemble.

Dans ce contexte de crise de régime, le Parti Libéral Démocrate, Génération Citoyens et IDF juste envers tous n’avons aucune consigne de vote à donner, laissons chaque citoyen voter en fonction de sa sensibilité.

samedi 5 décembre 2015

Dimanche, votez "utile" pour un véritable changement ---




Dimanche, votez utile : Aux Urnes Citoyens

Comme à chaque scrutin, le club PS et LR-UDI vous appelle à voter « utile » dimanche. 
La campagne a été largement ignorée par les médias qui ont carrément boycotté les listes qui ne font pas partie du microcosme des élites parisiennes comme la nôtre. Alors utile pour qui ? 
Pour vous ou pour ceux qui en vivent depuis des décennies sans jamais avoir osé mettre le pied dans le monde réel, en particulier celui de l'entreprise ? Vote « utile » pour s’assurer qu'on ne change surtout rien dans un système qui fonctionne pour le mieux dans le meilleur des mondes ?
Pourquoi les électeurs espéreraient-ils autre chose d’un système qui fait exploser la dette, le chômage et les impôts ? D’un système qui inspire tellement confiance que 55% des français pensent que leur vote de dimanche est vain. 
D’un système tellement respectueux du vote de chacun que les deux partis négocient « consignes de vote » et « front républicain » à votre place. Finalement, est-il encore nécessaire de voter ?
Arrêtons de culpabiliser, cessons d'avoir peur de faire gagner « l’autre ». 
Regardons l’avenir et assumons un vote de conviction, un vote libre fondé sur un projet et des propositions neuves. 
En Ile de France, vous pouvez voter pour l'une des 13 listes. Choisissez celle qui vous ressemble le plus, celle dont les valeurs sont les vôtres et que vous souhaitez voir défendues au Conseil Régional. Ou votez blanc. 
Mais dans tous les cas, votez pour vous !

vendredi 4 décembre 2015

Le 6 décembre, en IDF, votez AUX URNES CITOYENS


Suivez la campagne Aux Urnes Citoyens

Débat avec Aurélien Véron, Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière), Nizarr Bourchada (Union des Musulmans Démocrates)
et Sylvain de Smet (Fluo) animé par Michèle Cotta


-

Débat avec Aurélien Véron, Nicolas Dupont-Aignan (DLF)
sur Radio Africa 1


 
Reportage sur France 3


Interview d'Anne Bourdu par Le Cercle des Libéraux


Débat sur Radio Sensation
(à partir de 22'35'')


Interview sur Tropiques FM


Interview sur Radio Campus


Interview sur Radio Rézo

Et si le CSA faisait correctement et objectivement son travail ?




Monsieur le Président du CSA, faites respecter l'équité par les médias !
Lettre d'Aux Urnes Citoyens relayée par le huffingtonpost    

Monsieur le Président,

En ma qualité de tête de liste "Aux Urnes Citoyens" dont la candidature a été régulièrement déposée dans la perspective des élections régionales des 6 et 13 décembre 2015 pour la région Ile-de-France, je me vois contraint de vous saisir d'une requête urgente et ce, à 3 jours du premier tour du scrutin.

Pour votre information, cette liste est l'émanation d'une plate-forme citoyenne qui rassemble d'ores et déjà les formations politiques suivantes: Génération Citoyens, présidée par M. Jean-Marie Cavada, IDF Juste envers tous présidée par M. Pierre Tavares et le Parti Libéral Démocrate, dont je suis le Président.

Les éditeurs de services de radio et de télévision sollicités par les candidats de notre liste citoyenne "Aux Urnes Citoyens" aux fins d'accès à l'antenne ont tous refusé d'y donner une suite favorable, compte tenu dans un premier temps d'un prétendu désintérêt de l'audience pour les élections régionales à la suite des événements tragiques intervenus le 13 novembre dernier, puis désormais d'une nécessité de prioriser les listes qu'ils considèrent comme "plus importantes" dans des délais courts.

jeudi 3 décembre 2015

Pour "une alternative citoyenne aux partis dinosaures et au populisme extrémiste"

"Nous voulons offrir une alternative citoyenne
aux partis dinosaures et au populisme extrémiste"

 

 Le Parti Libéral Démocrate (PLD) présente des listes dans plusieurs régions. Au delà du score, qui devrait être modeste selon les sondages, qu'attendez-vous des ces élections régionales?

Aurélien Véron (*). Le Parti Libéral Démocrate ne se présente pas seul, c'est l'une des composantes d'une plate-forme ouverte à d'autres mouvements. En Ile-de-France par exemple, Génération Citoyens (Jean-Marie Cavada) et Ile-de-France juste envers tous (Pierre Franklin Tavares) se sont associées à nous pour constituer la liste Aux Urnes Citoyens. D'autres mouvements ont rejeté notre méthode collégiale et préféré y aller seuls, à notre grand regret. J'espère qu'ils changeront d'avis et que nous nous retrouverons pour les prochains scrutins.
Nous sommes en train d'apprendre tous ensemble à faire de la politique autrement en faisant campagne pour Aux Urnes Citoyens. Non pas de manière verticale, hiérarchique, au service du chef comme dans les partis de pouvoir qui vivent de la politique, mais de manière plus horizontale, collaborative, avec une gouvernance agile et transparente. C'est un modèle que je souhaite voir prendre de l'ampleur pour offrir une alternative citoyenne aux partis dinosaures que sont le PS et LR et au populisme extrémiste. En Espagne, des mouvements comme Podemos à gauche et Ciudadanos au centre n'existaient quasiment pas il y a cinq ans ; ils pèsent lourd dans le paysage politique actuel.

 

mercredi 2 décembre 2015

Les médias muets, la démocratie muselée ----



 Le Parti Libéral Démocrate dénonce l’absence de débat de fond sur les enjeux des élections Régionales dans les principaux médias, en particulier ceux du service public financés par les contribuables-électeurs, et ceci à quelques jours du premier tour le 6 décembre prochain !

Ces mêmes médias qui ne cessent de brandir la menace de l’abstention et du FN, sont les premiers responsables de cette déliquescence. La démocratie ne meurt pas de l’abstention ou du populisme, mais d’un système politico-médiatique qui bloque tout vrai débat. Nous comprenons les citoyens qui, de droite comme de gauche, en ont assez de  cette opposition stérile entre apparatchiks PS et LR sans divergence fondamentale. Les citoyens veulent des candidats qui leur ressemblent, capables de leur proposer une vision et des propositions claires et tournées vers l’avenir pour se projeter et enfin voter utilement.

Aux Urnes Citoyens propose une alternative constructive en Ile-de-France et en Auvergne Rhône Alpes, en particulier en rendant très régulièrement le pouvoir aux électeurs par un mécanisme référendaire, proposition qui suscite un intérêt élevé des citoyens que nous rencontrons et des radios locales plus attentives aux idées. Notre volonté d’ouverture des transports en commun à la concurrence suscite des réactions enthousiastes chez tous ceux qui soutiennent l’agilité et la réduction des temps de trajet, comme l’exemple de l’ubérisation de la corporation des taxis cette année.

Montrons à ceux qui veulent nous terroriser qu’ils n’ont pas porté atteinte à notre vitalité démocratique. Malgré le silence organisé, nous appelons les électeurs à ne plus faire de l’abstention le premier parti de France, à ne plus voir dans le FN la première voix de contestation du verrouillage démocratique.

Dimanche, ne restez pas silencieux. Reprenez le pouvoir, faites avec nous la révolution par les urnes.

mardi 17 novembre 2015

Il est temps de redéfinir les priorités de l'Etat sur ses fonctions régaliennes ---

La France est frappée très durement une fois de plus par le terrorisme islamiste. Nos premières pensées vont aux victimes, à leur famille et à leurs proches. Nous appelons à l'unité nationale face à l'horreur. Montrons au monde qu'aucun acte de terrorisme n'ébranlera les valeurs de liberté et d'égalité qui ont façonné la France. Montrons aux adversaires de la démocratie et de la liberté que nous continuerons à vivre en démocrates et en citoyens libres.
Soyons également impitoyables dans notre riposte, non seulement vis-à-vis des groupuscules radicalisés proches du passage à l'acte, mais aussi vis-à-vis de l'Etat islamique. Daesh est non seulement une menace pour la région où un génocide ethnique et religieux est en cours mais aussi pour la France. Posons collectivement la question d'une action militaire d'envergure contre cette gangrène qui n'épargne plus notre territoire et cible des civils indistinctement.
Le Parti Libéral Démocrate préconise depuis longtemps de redéfinir les priorités d’un Etat ayant abandonné ses fonctions régaliennes au profit de l’assistanat ou du clientélisme. Il est anormal que la police et la justice (dont le budget a trop longtemps été inférieur à celui de la culture) manquent de moyens pour traquer et neutraliser les terroristes. Il est aussi anormal qu’un des djihadistes du Bataclan ait été condamné à 8 reprises sans réelle sanction. Un laxisme judiciaire illustré par les efficaces perquisitions de ce lundi qui auraient dû être effectuées bien plus tôt.
Enfin, restons vigilants face à toute tentative du pouvoir de se saisir de ces attentats pour promouvoir de nouvelles actions législatives liberticides, après la terrible loi renseignement qui vient de prouver son incapacité à nous prémunir de tels attentats, au prix d'un lourd recul de nos libertés. Pour nous, la priorité doit être mise sur la réallocation des forces de police et l'augmentation significative des ressources de la justice.

samedi 14 novembre 2015

Elections régionales 2015


Le Parti Libéral Démocrate  sera présent aux élections régionales dans deux régions françaises.
En Ile-de-France, en Auvergne Rhône-Alpes. Chaque fois, nous appliquons le principe de la plateforme "Aux urnes Citoyens !", ouverte à tous les mouvements et collectifs prêts à mener des campagnes sur un mode collaboratif beaucoup plus ouvert et riche que le fonctionnement hiérarchique vertical des anciens partis dans le but de renouveler la classe politique.

En Ile-de-France, "Aux Urnes Citoyens" fédère le PLD, Génération Citoyens (Jean-Marie Cavada) et la Liste "IDF Juste envers tous" (Pierre-Franklin Tavares). Le liste francilienne sera menée par le binôme Aurélien Véron (PLD) et Karine Madar (GC). C'est une première étape du rassemblement de mouvements issus de la société civile.



Voici la composition des têtes de liste par département en Ile-de-France où nous avons souhaité expérimenter cette parité :
  1. Paris, 75 : Aurélien Véron (PLD) et Magatte Diop (IDFJuste)
  2. Seine-et-Marne, 77 : Stéphanie Awad (GC)  et François Robar (GC)
  3. Yvelines, 78 : Erwan Le Gall (PLD) et Suzanne Canario (IDFJuste)
  4. Essonne, 91 : Laetitia Brossard (GC) et Makhtar Camara (IDFJuste)
  5. Hauts-de-Seine, 92 : Anne Bourdu (PLD) et Nicolas Redier (GC)
  6. Seine-Saint-Denis, 93 : Pierre-Franklin Tavares (IDFJuste) et Naîma N'Ait Si Ali (IDFJuste)
  7. Val-de-Marne, 94 : Karine Madar (GC) et Emmanuel Camy-Portenabe (IDFJuste)
  8. Val d’Oise, 95 : Fernande Semeno (IDFJuste) et Patrick Bouxirot (GC)

Nous serons présents avec la liste "100% Démocrates" en Auvergne Rhône-Alpes animée par Eric Lafond et Thierry Mouillac.

Christine Singer, tête de liste du Grand Est, a quant à elle mené une campagne remarquable qui lui a valu la multiplication de soutiens sur son territoire, n'a hélas pu déposer sa liste, son colistier responsable du département de l'Alsace n'ayant pu rassembler le nombre de candidatures nécessaire.
Toutefois, elle continuera à peser sur la campagne par des actions et des intervention publiques.

Nos candidats rechercheront le soutien des citoyens pour défendre deux idées : la réduction de la dépense publique par un recentrage des pouvoirs publics sur leurs missions essentielles et l'engagement de consulter la population régionale par un référendum d'initiative locale pour les projets structurants et les hausses de taxes.

mardi 27 octobre 2015

la Newsletter #17

Edito de Richard Caillaud, Secrétaire Général Adjoint du PLD

Et si nous faisions trembler les partis en place ? Après quarante années d’un lent déclin, la France va-t-elle enfin se réveiller ?
Les sondages le démontrent, les français considèrent que l’État et les professionnels de la politique ne sont plus la solution mais bien le problème.
Les remèdes pour redresser le pays ne viendront pas des apparatchiks des partis de gouvernement ni du Front national mais bien du « pays réel ».
Pour cela, le 29 septembre dernier, le Parti Libéral Démocrate a annoncé officiellement la création de la plate-forme Aux actes citoyens. Il s’agit d’une étape essentielle pour réunir l’ensemble des mouvements de la société civile afin de peser dans le débat politique.
Six listes sont en préparation sur toute la France. Elles ont vocation à porter des idées novatrices comme la démocratie directe ou encore la concurrence des services publics.
Le premier défi de cette plate-forme est l’élection régionale des 6 et 13 décembre, mais l’objectif demeure les prochaines élections nationales : l'élection présidentielle et les législatives qui suivront, lors desquelles notre défi sera de soutenir des candidats dans un maximum de circonscriptions.
Pour atteindre ces objectifs, nous devrons mobiliser toutes nos ressources. Nous comptons sur votre participation pour faire connaître notre projet, par exemple en diffusant ces articles ou en parlant de notre mouvement autour de vous.
Réveiller la France et les Français c’est le pari du Parti Libéral Démocrate, le grand pari libéral.
 

A lire en entier sur : http://us5.campaign-archive2.com/?u=7f97d07cb00b07ec3c1b4d4be&id=4169072c4f&e=ad4e059be2


Les élections régionales
Le 29 septembre 2015 a été marqué par le lancement de la plateforme Aux Actes Citoyens.

C’est au café Le Coup d’État dans le 1er arrondissement de Paris que le collectif Génération Citoyens et le Parti Libéral Démocrate ont officialisé leur volonté de partir ensemble dans six grandes régions de France pour les élections régionales de décembre 2015, invitant par ailleurs toute personne de bonne volonté à les y rejoindre.
Devant les journalistes, Aurélien Véron a plaidé pour « une nouvelle gouvernance des régions au service des citoyens », termes qui ont été repris dans la foulée par le journal 20 Minutes.
Un peu plus tôt, le 22 septembre, la candidature de Christine Singer pour le Grand Est avait été relayée sur le site internet de la radio France Bleu « Parti libéral-démocrate.

Ce petit parti ambitionne de représenter les patrons de terrain et les entrepreneurs : sa tête de liste régionale est Christine Singer, chef d'entreprise et conseillère municipale à Metz. »
Le 9 octobre, la participation d’Aux Actes Citoyens en région normande a été évoquée dans Ouest France.
Le 11 c’est L'Express, dans un article coécrit par Franck Dedieu et Béatrice Mathieu consacré aux libéraux français, qui s’est fait l’écho de la candidature de notre président à cette élection pour ce qui concerne la région Île de France.
Enfin, le 12 octobre Christine Singer a de nouveau bénéficié du soutien attentif des journalistes puisqu’elle a occupé avec brio la rubrique « Le grand entretien » du Républicain Lorrain.

A lire en entier sur : http://us5.campaign-archive2.com/?u=7f97d07cb00b07ec3c1b4d4be&id=4169072c4f&e=ad4e059be2

lundi 19 octobre 2015

Le GRAND CONTOURNEMENT




Pour Aurélien Véron, président du Parti Libéral Démocrate, la France est devenue le pays du grand contournement. Le « sauve-qui-peut » l’a emporté sur le « tout-va-bien » de l’Etat providence.
Les Français ont longtemps aimé leur Etat. La croissance, l’emploi et même notre bonheur étaient planifiés par des ministres et des administrations aux compétences irréfutables. L’impôt était civique, le vote citoyen. 
Ce temps idéalisé est derrière nous. Le consentement fiscal s’effondre, le taux de syndicalisation fond comme neige au soleil, l’abstention prend une ampleur inégalée. Chacun se débrouille pour pallier les carences grandissantes des pouvoirs publics.

Face au vide laissé par une gauche décomposée et une droite bonapartiste qui ne se renouvelle pas, une nouvelle génération se lève qui ne croit plus en l’homme providentiel, au modèle unique, à la préservation d’acquis anciens. Elle a l’énergie, les idées et une vraie capacité d'adaptation au monde qui s'ouvre à elle. Ce livre explore une voie jamais tentée jusqu’ici en France, celle de la liberté, de l’esprit d’initiative et de la confiance.

Alléger et rendre plus juste l'impôt par une taxation proportionnelle sur le revenu, permettre à chacun de choisir son assurance maladie, instaurer une allocation universelle unique, abolir la loi Renseignement pour protéger nos libertés et assurer notre sécurité, voilà quelques mesures chocs préconisées dans ce livre.