jeudi 21 mai 2015

Débureaucratisons l'Education, vite !

Affichage de  en cours...Le Parti Libéral Démocrate condamne la promulgation autoritaire par décret, de la réforme des collèges de Madame Vallaud Belkacem. Les éléments intéressants du texte sont le petit pas vers l’autonomie, l'amélioration de la coopération entre les différents acteurs de la région et la nouvelle définition du métier d'enseignant. Mais ils sont très insuffisants, et s’accompagnent de mesures désastreuses, en particulier pour les langues. La succession ininterrompue de bricolages sans cap affaiblit l’école, comme l’attestent les derniers tests comparatifs internationaux. Ils indiquent la poursuite de la chute du niveau des élèves de classe de troisième, dont 20% ne savent pas résoudre des problèmes de niveau... CM2 !
Le drame de l'éducation nationale,c'est justement d'être nationale. N'importe quelle lubie d'un ministre - ou des théoriciens pédagogues en chambre qui les conseillent - peut être imposée du jour au lendemain à tous les élèves. Et si la lubie se révèle être une idiotie, alors ce sont tous les enfants qui en pâtissent. Plutôt que de déresponsabiliser les enseignants et les chefs d’établissement, rendons-leur le pouvoir de choisir la méthode d'enseignement qui leur paraît la mieux adaptée aux profils d'élèves eux-mêmes différents. Laissons chaque établissement discuter notamment de la place des langues, du latin et du grec.
Programmes et méthodes doivent être laissées à l'appréciation des établissements et de leurs équipes pédagogiques. Ce principe d’autonomie scolaire est seul capable de revaloriser le statut des enseignants, tant en termes de responsabilités que de rémunération. Il exige de donner aux chefs d’établissement le pouvoir de les sélectionner et de les évaluer. Et de retirer aux syndicats le pouvoir exorbitant qu’ils ont sur les carrières des enseignants. Elle devra s’accompagner de l’abolition de la carte scolaire, et du droit d’ouvrir de nouvelles classes et de nouvelles écoles en suivant la demande des parents via le mécanisme du chèque éducation. Cette liberté rendue aux écoles suscitera une véritable émulation entre elles.
L’autonomie réelle est la clef de toute refondation de notre système éducatif, mise en œuvre avec succès dans de nombreux pays, notamment d'Europe du Nord. Débureaucratisons l'éducation, vite !

Lien vers le communiqué sur le site du PLD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire