jeudi 25 juin 2015

Légalisons UberPop, Protégeons les personnes et les biens

UberPop vient compléter une offre de transports individuels encore très insuffisante. 

Du moment que les prestataires individuels sont assurés et déclarent les revenus tirés de cette activité, rien ne justifie leur interdiction. Aux clients de trancher !
                

Les taxis expliquent qu’ils achètent leur licence jusqu’à 200.000 euros aux revendeurs. 
Ils oublient de rappeler qu’ils bénéficient en contrepartie de privilèges importants : stationnement exclusif abondant, accès aux couloirs réservés, maraude. Sachant que toutes les licences ont été émises gratuitement par les pouvoirs publics, et que les bénéfices tirés de la spéculation sur leur cours ne sont pas imposables.

Comme d'habitude, un secteur strictement encadré par l'Etat fournit aux consommateurs un service si mauvais que ceux-ci se ruent sur la première proposition permise par une libre concurrence. 
Au lieu de penser au prochain domaine dans lequel il démontrera une fois de plus son incompétence, l'Etat doit assurer avant tout les tâches basiques que lui sont dévolues par la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, notamment la protection des biens et des personnes.

Le PLD enjoint ainsi fermement le gouvernement à protéger les citoyens contre les violences et exactions commises par les chauffeurs de taxis qui se comportent en voyous. 
Nombre d’artisans taxi ont amélioré la qualité de leur service, certains ont étoffé leur offre en disposant de VTC en plus de leur(s) taxi(s). 
L’avenir est à l’amélioration de l’offre, pas au saccage des concurrents, ni au mépris du client.

Le PLD demande l'abrogation des mesures de la loi Thévenoud qui entravent l’amélioration du service par les VTC et la reconnaissance des services entre particuliers du type UberPop.

(Au siège du PLD, le 25/06/2015)

mardi 16 juin 2015

Adhérents et sympathisants, vous êtes chaleureusement invités à la prochaine conférence-débat organisée par le PLD Vendée.
Richard Cailleau et son équipe auront le plaisir d’accueillir Vincent BENARD, secrétaire national du PLD et contributeur infatigable à divers média libéraux.
Ce dernier échangera avec vous sur le thème de la fiscalité en France.

vendredi 12 juin 2015

Venez débattre à notre convention du 20 juin autour du thème : "Les libéraux et le rêve français"

LES LIBÉRAUX ET LE RÊVE FRANÇAIS

CONVENTION DU 20 JUIN

Rencontre/débat, à partir de 16h00, suivi des assemblées générales ordinaire et extraordinaire.

Le Parti Libéral démocrate est entré en lice pour les régionales, les enjeux sont importants.
Nous avons besoin de chacun de vous, pensez à vous mettre à jour de vos cotisations, soutenez notre programme.
L'histoire s'écrit maintenant.

 
Quand le rêve peut devenir réalité !
Souvent accusés de ne parler qu'économie, nous avons le devoir de corriger ce cliché entretenu par nos adversaires en rappelant les fondements de notre projet, de notre idéal.
Au-delà d'une pensée, la construction d'une politique d'action.

Nous recevrons à cette occasion Vít Jedlička, le président d'un tout jeune pays en Europe, le Liberland. La devise du Liberland est « Vivre et laisser vivre » (en tchèque, "Žít a nechat žít"). Il nous en parlera plus en détail, vous pouvez déjà lire la chronique de Gaspard Koenig sur ce pays.
 
Prises de parole suivies d'un débat avec la salle :
  • Ouverture par Vít Jedlička qui nous présentera le Liberland
  • Démocratie ! comment la rendre aux français ? : Richard Caillaud, avocat, responsable de la Fédération de Vendée du PLD
  • Place de l'école dans la société : Nelly Guet, Experte dans les relations école-entreprise, ex proviseur en France et à l'étranger, fondatrice d'Alert’éducation,association d'Entrepreneuriat Educatif Européen.
  • L'entreprise dans l'idéal français : Jean-Luc Ginder, économiste et essayiste spécialiste de la macro économie et de l'économie de l'Energie. Auteur du livre Phobiamanagement
  • Question de la laïcité : Anne Bourdu, avocate, adjointe à la Mairie de Colombes (92), 1ère vice-présidente du PLD
  • Conclusion et échanges avec la salle : Aurélien Véron, Président du PLD, Gaspard Koenig (à confirmer), président et fondateur du think tank Génération Libre, auteur de romans et d'essais (dernière parution "Le révolutionnaire, l'expert et le geek")
Venez  partager vos idées et débattre !
 
Un dîner en présence de Monsieur Vit Jedlicka est prévu vers 20h00, pour toutes informations merci de vous rapprocher de Monsieur Sylvain Prat sylvainprat75@gmail.com
 
Les assemblées générales ordinaire et extraordinaire du Parti libéral Démocrate se tiendront de 18h30 à 20h00.
Nous vous attendons nombreux !
Aurélien Véron
Président

lundi 8 juin 2015

 Les 10 paradoxes du libéralisme en France : 
(ATTENTION vous risquez de vous étouffer de rire)
 
1/ Tout le monde sait bien que l’idéologie dominante, en France, c’est le libéralisme ! --- Du moins c'est ce que l’on entend partout, à la radio, à la télé, dans la bouche des étudiants, des universitaires et des politiciens ? Nous sommes experts en désinformation ---

2/ Faites le test : Demandez à une personne de citer cinq noms de communistes célèbres ---

3/ En France, tout le monde pointe du doigt l’ultra-libéralisme de nos dirigeants, c'est bien connu ---

4/ Dans la même veine, le MEDEF est accusé de tous les maux.

5/ On peut également observer qu’il n’y a pas l’équivalent libéral d’associations comme ATTAC ou Ras l’front, qui dominent pour une immense part les débats de sociétés et qui s’imposent dans les médias. Il existe bien quelques associations ouvertement libérales, telles que Liberté Chérie et Liberaux.org notamment, mais celles-ci ne profitent pas du même rayonnement médiatique, n’ayant pas les mêmes moyens de porter leur message sur la place publique, et leur audience demeure donc plutôt confidentielle.

6/ En France, les plus à gauche étaient contre la Constitution européenne, parce qu’elle était selon eux « trop libérale »

7/ Les États-Unis sont désignés comme l’incarnation de l’ultra-libéralisme, la critique semblant avoir atteint son paroxysme lorsque que Bush était à leur tête.

8/ En France, qui se dit libéral est aussitôt rangé à droite. Outre-Atlantique, le libéral est de gauche…

9/ Les Français accusent le libéralisme… La France, pays de la révolution libérale des Lumières…

10/ Nombre de revendications généralement placées à gauche sont en réalité libérales : Liberté d’expression, liberté de mœurs, légalisation des drogues, union civile homosexuelle, droit de vote aux étrangers travaillant et résidant depuis plusieurs années sur le sol français, abolition de la TVA, mise en place d’un Revenu Minimum Universel, instauration du Référendum d’Initiative Populaire…
Lire l'article en entier sur   https://www.contrepoints.org/2011/05/02/23421-10-paradoxes-du-liberalisme-en-france