jeudi 28 janvier 2016

Que peut-on encore attendre de l'Etat arbitre ?


Grève des taxis

Le rôle de l'Etat dans le conflit taxis - VTC à l'heure où
la révolution numérique bouscule tous les secteurs ?
Que peut-on encore
attendre de l'Etat arbitre ?!

Extrait : "Le Grand Contournement" d'Aurélien Véron :
"Concurrence déloyale" (page 35)

Le marché politique ne facilite pas cette compréhension de la concurrence libre et ouverte. Ses règles du jeu sont particulièrement anticoncurrentielles. 
Elles favorisent les partis en place avec des modes de scrutin bloquant les nouveaux entrants et un financement public qui renforce la position dominante des partis historiques. 
Les investitures sont souvent le résultat d'une tambouille qui ne privilégie pas tant le talent que les allégeances dans un esprit féodal. 
Cette culture professionnelle pousse naturellement les politiques de carrière à défendre les professions protégées et à recourir à tout l'arsenal protectionniste. Tout plutôt qu'affronter ouvertement la concurrence.

Grève des taxis, ubérisation.
Revivez l'émission "On va plus loin"
sur Public Sénat du 26 janvier 2016
avec l'intervention de Denis Jacquet - Vice-Président du PLD.

mardi 19 janvier 2016

Fausse route pour l'emploi

"...à force de trop protéger les salariés, on ne les protège plus du tout"  
Jean Tirole, prix Nobel d'économie 


 Communiqué du Parti Libéral Démocrate

Fausse route pour l'emploi


Le Parti Libéral Démocrate réagit avec consternation aux annonces du Président de la République en matière de lutte contre le chômage. Ses ingrédients sont les mêmes que dans tous les plans anti-chômage qui ont tous systématiquement échoué depuis 40 ans: emplois aidés, subventions à l'embauche, promesse de formations professionnelles sous l'égide de l'Etat et financées à crédit, dont la Cour des comptes relève régulièrement qu'elles ne remplissent jamais leurs objectifs. 
Cet énième bricolage de dispositifs bureaucratiques déjà testés et rejetés ne fonctionnera pas mieux que les précédents.
 
Partout en Europe, le chômage recule après des mesures similaires. Plutôt que de réitérer ce qui n'a jamais fonctionné chez nous, inspirons-nous de ces succès voisins. Laissons les entreprises et leurs organisations de branche gérer la formation professionnelle et l'apprentissage au lieu d'imaginer des circuits bureaucratiques complexes qui enrichissent de trop nombreux intermédiaires inefficaces. 
Acceptons l'idée qu'une entreprise puisse à tout moment se séparer d'un collaborateur en créant un cadre facilitant tout nouvel emploi. 
Remettons le dialogue social au niveau de l'entreprise sans le carcan d'un code du travail de plusieurs milliers de pages. 
Baissons enfin les charges sur les entreprises par des baisses de dépenses publiques et non par l'augmentation d'autres impôts.
 
Le Plan Hollande ne comporte aucun de ces éléments. Le Parti Libéral Démocrate prédit que ce plan, malgré les camouflages statistiques qu'il propose, sera un échec de plus après les 700.000 nouveaux chômeurs depuis l'arrivée de François Hollande à l'Elysée.  
Nous demandons au président d'arrêter de se moquer des Français et d'avoir le courage d'annoncer un véritable retrait de l'Etat de la vie des entreprises.  
Nous implorons également l'ensemble des hommes politiques d'annoncer et de mettre en œuvre leur projet en début de mandature et de ne plus faire de multiples changements par la suite, la stabilité règlementaire étant essentielle pour les acteurs économiques.

vendredi 15 janvier 2016

Hommage à Jacques de Guénin.

"Quant aux hommes de pouvoir, tous les hommes de pouvoir, ceux de droite comme ceux de gauche, ils se donnent pour fonction de diriger la société, et toute action individuelle est pour eux potentiellement déviante et donc dangereuse".

 

 Hommage à Jacques de Guénin

Mercredi 20 janvier à 18h00

Cher Ami, Chère Amie,
A l’initiative du cercle Frédéric Bastiat des Landes de Patrick de Casanove, du professeur Pascal Salin, du Parti Libéral Démocrate d’Aurélien Véron, de l’Institut Charles Coquelin de Philippe Nataf avec le soutien de l’ALEPS présidée par Patrick Simon, de Contribuables associés présidé par Michel Garrec, de l’IREF présidé par Jean-Philippe Delsol, de l’IEM Institut Economique Molinari dirigé par Cécile Philippe, de l’IHS dirigé par Pierre Rigoulot, de l’Institut Turgot et de Café Liberté de Xavier Driancourt.

Vous êtes convié(e) à l’hommage qui sera rendu à notre ami Jacques de Guenin qui nous a quitté en octobre, le mercredi  20 Janvier 2016, à 18 heures, à Paris, près du Panthéon.

Nous entendrons un représentant du cercle Bastiat des Landes, le professeur Pascal Salin sur Jacques de Guénin et Bastiat (Il vient de faire paraître un livre intitulé Frédéric Bastiat Père de la Science économique moderne) et Aurélien Véron, président du parti Libéral Démocrate.

La plupart des thinks tanks libéraux ont déjà apporté leur soutien à cette réunion d'amitié pour Jacques de Guenin et le travail exceptionnel qu'il a effectué en publiant les Œuvres Complètes de Bastiat en 7 volumes comprenant de nombreux inédits, des notes et commentaires nombreux et passionnants et un glossaire. Les textes sont réunis de façon thématique e le tout précédé d'une introduction et suivi de nombreuses notes de Jacques de
Guenin.

Monsieur JC  Paul-Dejean, a publié une chronologie de vingt-sept pages sur la vie de Bastiat.

Les personnes qui souhaitent  participer à l'hommage doivent répondre à l'adresse courriel suivante edschcoq@noos.fr en précisant JE M'INSCRIS

Bien cordialement

Philippe Nataf
pour l' Institut  Charles Coquelin

PS : L'adresse précise sera communiquée ultérieurement aux inscrits